Aide en ligne Service Client: 03 83 26 91 70Lundi au vendredi : 9h-11h00 et 13h30-18h

10 YEARS ALREADY, THANK YOU !

You has 0 products in cart

You are no items in your shopping cart

Product successfully added to your shopping cart

Quantity
Total

There are 0 items in your cart. There is 1 item in your cart.

Total (tax incl.)
Continue shopping Proceed to checkout

Pourquoi pas de cuir ?

Par amour pour la Planète, par amour pour les Animaux, par amour pour les Hommes, nos articles sont fabriqués sans cuir :

 

10 Raisons pour ne pas porter de cuir



1-    La transformation de peau en cuir nécessite de dangereux produits chimiques
Bien que certains fabricants présentent faussement leurs produits comme ``écologiques´´, la transformation de peaux en cuir nécessite une grosse quantité de produits chimiques dangereux, comme des sels minéraux, du formaldéhyde, des dérivés de charbon et de goudron, différentes huiles, des teintures et vernis dont certains sont à base de cyanure. Le cuir, le plus répandu dans le monde est souvent tanné à l´aide de chrome. Les autorités écologiques des Etats-Unis ont classifié comme dangereux tous les déchets contenant du chrome.

2-    Des poisons dans les eaux usées du tannage
Les eaux usées des tanneries contiennent de nombreuses substances nocives comme des sels, du calcium, des sulfates et des acides. Le tannage stabilise le collagène et les fibres de protéine dans les peaux de telle sorte qu´elles ne soient plus biodégradables, ce qui signifie qu´elles ne pourrissent plus. Une tannerie gaspille plus de 56.000 litres d´eau et rejette autant de déchets persistants (comme par exemple poils, chairs…) pour la production d´une tonne de peaux. La nappe phréatique aux abords d´une tannerie présente un taux élevé de plomb, de cyanure et de formaldéhyde. Le tannage de cuir occasionne en outre 800.000 tonnes par an de déchets de chrome.

3-    Les risques pour la santé des personnes
Les produits en cuir, qui sont le plus souvent en contact direct avec notre peau, peuvent contenir de hautes concentrations de chrome hexavalent, un produit chimique nocif et un puissant allergène. Ils peuvent produire des réactions allergiques cutanées comme des eczémas. Les personnes travaillant ou habitant à proximité d´une tannerie augmentent leur risque sanitaire.
Beaucoup d´entre eux meurent de cancers provoqués par les dangereux produits chimiques rejetés par les tanneries. Le centre de contrôle et de prévention des maladies aux Etats-Unis fait apparaître que le taux de malades de leucémie au sein des habitants d´une ville du Kentucky proche d´une tannerie est 5 fois plus élevé que la moyenne nationale. L´arsenic, un produit chimique fréquemment utilisé dans les tanneries, est depuis longtemps reconnu comme pouvant provoquer le cancer des poumons parmi les travailleurs régulièrement en contact avec ce produit. Des études menées sur des ouvriers tanneurs en Suède et en Italie ont montré que leurs risques de cancer étaient plus élevés de 20 à 25%.

4-    L´élevage intensif tue notre climat

Chaque nouvel achat de cuir contribue considérablement aux bénéfices des industries de viande et des abattoirs,  car les peaux représentent 55 à 60% des produits dérivés du bœuf. Désormais il est établi que l´élevage intensif est l´une des causes principales des problèmes écologiques actuels. Selon un rapport de l´Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FOA), l´élevage intensif d´animaux, qui est incontestablement lié à l´industrie du cuir,  cause plus d´émissions que les transports dans leur globalité.

5-    Un besoin énorme en eau
Environ 70% des ressources naturelles en eau exploitées sont consommées par l´agriculture. L´élevage, ainsi que la production intensive en particulier, engloutissent énormément d´eau (pour vous donner une idée, environ 25.000 Litres d´eau potable sont nécessaires pour 1Kg de viande). L´alimentation nécessaire aux laiteries et leurs eaux usées (la peau des vaches de l´industrie laitière ``arrivées en fin d´exploitation´´ est transformée en cuir) contribuent considérablement à la pollution de l´eau.

6-    Le cuir est un combustible pour les matières inflammables
La ``production´´ d´animaux engloutit d´énormes quantités de combustibles fossiles. L´habillage textile lui, bien au contraire, ne requiert qu´une partie infime de la consommation en pétrole. Une étude au Bengladesh a montré que l´industrie du cuir était plus nocive pour l´environnement que celles du textile, des produits pharmaceutiques, des engrais et du papier réunies.

7-    Le cuir participe à la faim dans le monde
Près d´1 Milliard de personnes dont 100.000 Millions d´enfants, ont faim dans le monde. Et pourtant il y aurait assez à manger pour chacun d´eux. Car les terres, l´eau et d´autres ressources, qui pourraient être utilisées pour la culture alimentaire des hommes, sont à la place gaspillées pour la production d´alimentation pour animaux d´élevage intensif. Ainsi, ce sont 50% des récoltes mondiales de céréales et 90% du soja qui nourrissent les animaux d´élevage, en premier lieu dans les pays industrialisés.

8-    Le cuir importé d´Asie
En aucun cas un produit en cuir disponible en Allemagne provient exclusivement d´Europe. La majeure partie des peaux est importée d´Asie, là où l´industrie grandissante du cuir est peut-être l’une des pires au monde. De plus en plus de cuirs utilisés en Europe proviennent de Chine, où les chiens et les chats sont tués de manière cruelle pour leurs pelages et leurs peaux. Les peaux des chiens et chats, simplement étiquetées ``cuir´´, apparaissent dans les produits les plus divers. L´industrie asiatique du cuir n´est pratiquement soumise à aucune norme de protection de l´environnement.

9-    Les végétariens ne portent pas de cuir
Ceux qui suivent une alimentation végétarienne ne peuvent pas trouver d´attrait au cuir. L´industrie du cuir est étroitement liée à celle de la viande, et n’en est certainement pas ``juste´´ un produit dérivé ou résiduel. Ceux qui ne peuvent supporter qu´un animal soit horriblement torturé et tué, uniquement pour le plaisir fugace de nos palais, ne peuvent pas non plus concilier cela avec le fait de porter du cuir. Une alimentation végétarienne devrait en conséquence s´assortir d´une conversion à des alternatives du cuir, et garantir ainsi également une excellente contribution à la protection du climat et de l´environnement.

10-    Les souffrances de l´environnement et des animaux
Porter du cuir fait souffrir l´environnement, le climat, les personnes qui le fabriquent et en première ligne les animaux. Les seules personnes qui en bénéficient sont celles qui, de la souffrance d´autrui, dégagent de substantiels profits.

 

A la fin de cette vidéo VEGAN For the People. For the Planet. For the Animals.

(Que nous pouvons que vous conseiller de regarder) le commentateur dit :


Every day you are invited to make choises.

Live your values – change the world !


Ce qui veut dire: “Tous les jours ou tu es invité á faire des choix.

Vie tes valeurs – " change le monde !


Cette phrase nous plait particulièrement, car chacun d´entre nous, quel qu´il soit, a dans ses mains, la possibilité de changer un peu le monde, et ceci tout les jours !